Sommaire
Senior Actu

AGF et Danone s’associent pour lutter ensemble contre le cholestérol

Danone et les AGF se sont associés pour sensibiliser les Français sur l’excès de cholestérol, mais plus pratiquement, l’assureur se propose d’offrir les trois premiers mois de consommation de Danacol à certains de ses assurés adultes. Dans le même temps, l’UFC – Que choisir vient d’assigner l’assureur MAAF en justice pour ses publicités mettant en avant son partenariat avec Unilever sur les produits Proactiv.


Après Maaf Assurances qui s’est rapproché l’hiver dernier du géant Unilever, pour rembourser -en partie- les assurés achetant des produits Proactiv, c’est maintenant au tour des AGF de s’associer à Danone et d’offrir trois mois de consommation de produits anticholestérol de la marque Danacol.

Le fait est que dans un pays qui vieillit, où les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité, les produits enrichis en stérols végétaux* (luttant contre le cholestérol), ont un bel avenir devant eux, et gageons que les nouveaux produits et idées marketing visant à faire grimper les ventes devraient se multiplier dans les mois à venir.

Ainsi, depuis le 1er avril dernier, les AGF offrent les trois premiers mois de consommation de Danacol à tous leurs assurés santé AGF adultes, détenteurs d’une assurance complémentaire santé au 31 mars 2006.

Pour cela, l’assuré AGF doit entre autre : acheter impérativement entre le 01/04/06 et au plus tard le 31/12/06 correspondant à ses trois mois de consommation de Danacol, à raison de deux pots ou d’une bouteille par jour ; compléter correctement le formulaire de la page 5 du collector avec ses coordonnées complètes, son numéro de contrat et les réponses aux questions et enfin, coller ses preuves d’achat dans le « collector » accompagnées des tickets de caisse originaux et d’un RIB (relevé d’Identité Bancaire).

Comme le souligne le communiqué commun, « le partenariat Danone – AGF souhaite aider les consommateurs, en attirant leur attention sur l’importance de bons comportements alimentaires pour les rendre acteurs de leur qualité de vie et de leur mode de vie ».

Toutefois, ces pratiques sont jugées « scandaleuses » par l’association de consommateurs UFC – Que choisir qui estime que ce ne sont là, que des techniques marketing visant à augmenter les ventes de ces alicaments. .../...
AGF et Danone s’associent pour lutter ensemble contre le cholestérol

L'UFC - Que Choisir réagit

Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir sur France 2
Alors que ce nouveau partenariat vient juste de voir le jour, presque au même moment, l’UFC – Que choisir vient d’assigner l’assureur MAAF en justice « pour ses publicités mettant en avant son partenariat avec Unilever sur les produits Proactiv » indique un récent communiqué de l'union.

« La démarche est purement marketing » s’insurge Alain Bazot, le président de cette association de consommateurs dans le journal télévisé de France 2. « Il s’agit très clairement, d’un côté pour un industriel de l’agro-alimentaire de vendre un produit qui n’a pas toutes les contraintes d’un médicaments, mais qui se pare des vertus d’un médicament, et d’un autre côté, dans le cadre d’une concurrence effrénée entre les mutuelles, d’essayer d’attirer des clients ».

Ainsi, comme le précise son communiqué, l'UFC-Que Choisir « considère que ces publicités présentées à la télévision, dans la presse et sur Internet, sont de nature à induire en erreur les consommateurs quant aux résultats qui peuvent être attendus du produit ».

L’association estime que ces communications omettent de mentionner : la nécessité de consulter un médecin avant de consommer ces produits ; les autres facteurs qui interviennent dans le taux de cholestérol (activité physique, tabagisme, alcool, poids ...) et le suivi médical obligatoire lors d'une consommation prolongée.

Et de rappeler que les recommandations des experts, notamment de l'Afssaps, indiquent pourtant sans ambiguïté que le traitement des problèmes de cholestérol nécessite un suivi médical, ainsi qu'une modification globale de l'hygiène de vie.

* Naturellement présents dans l’alimentation mais en faible quantité, les stérols végétaux sont des molécules très proches du cholestérol. Profitant de leur ressemblance avec le cholestérol, les stérols végétaux limitent l’absorption intestinale du cholestérol et contribuent ainsi à réduire le taux de mauvais cholestérol.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Baisse du taux de cholestérol : usage détourné des recommandations de l'Afssaps
Tesco lance une gamme de produits laitiers anti-cholestérol sous sa propre marque


Publié le Vendredi 7 Avril 2006 dans la rubrique Nutrition | Lu 13797 fois