Sommaire
Senior Actu

À vélo oui… Mais électrique !

Selon les dernières statistiques de la l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique*, les ventes de vélos à assistance électrique (VAE) ne se sont jamais aussi bien portées en France avec 56.000 bicyclettes vendues en 2013 (+17,5%) ! Alors en selle !


À vélo oui… Mais électrique !
Pratiquer une activité physique au grand air, soit ! Mais sans pour autant revenir chez soi ou arriver au bureau, suant et brisé par un long trajet à vélo…
 
Pour cela il existe le vélo à assistance électrique. La fameux VAE. Or, il faut savoir que même équipée d’un petit moteur, ce type de bicyclette demande un minimum d’efforts. Certes, sans commune mesure avec le vélo traditionnel mais tout de même !
 
Voilà pourquoi ce concept s’avère particulièrement intéressant pour les seniors qui peuvent profiter des joies de la bicyclette (en écoutant Yves Montand sur leur MP3) sans pour autant revenir exténués d’une longue balade dans les bois ou tout simplement d’un déplacement en ville !

De nos jours, les stéréotypes vis-à-vis du vélo électrique ont évolué… Cette bicyclette n’est plus associée à un vélo de « fainéants » comme cela a pu être le cas lors de son lancement à la fin des années 90. Le VAE est maintenant reconnu comme un véritable mode de transport alternatif (écolo, urbain, pratique et économique).
 
Dotés d’un moteur alimenté par une batterie amovible, ces deux-roues affichent une autonomie moyenne de 40 à 80 km et permettent de rouler jusqu’à 25 km/h. Quant aux prix, il faut compter de 600 euros à 3.000 euros TTC.
 
Précisons que pédaler, même sans trop d’efforts, stimule la circulation sanguine et agit positivement sur l’activité pulmonaire. D’ailleurs, de nombreux médecins recommandent la pratique du vélo en complément d’un traitement des maladies cardio-vasculaires, orthopédiques ou pulmonaires ou aux diabétiques, généralement exposés à des problèmes de surpoids.
 
Bon à savoir, certaines collectivités locales, bien conscientes des bénéfices de la pratique du vélo (embouteillages et santé), ont lancé plusieurs actions en faveur de son développement. Aujourd’hui plus de 200 villes en France encouragent l’achat de VAE et proposent des aides financières (entre 20% et 40% du prix jusqu’à un plafond de 400 euros). C’est le cas par exemple de Paris, de Toulouse, de Nancy, de Nantes, de la région PACA, de Caen, de Bordeaux, d’Arras, de Lyon…  
 
*créée en 1978 sous l’impulsion de la Commission Européenne.


Publié le Lundi 9 Juin 2014 dans la rubrique Consommation | Lu 2286 fois