Senioractu.com : l'actualité des seniors
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
Finances

A qui s’adresse le PERP ? Le point avec La Finance pour tous


A côté du contrat Madelin, un outil d’épargne pour les indépendants ou le Préfon retraite pour les fonctionnaires, le Plan d’épargne retraite populaire présente l’avantage de s’adresser au plus grand nombre. Mais avant d'investir sur un PERP, assurez-vous qu’il corresponde à vos besoins.


Qui peut souscrire un Perp ?
Toute personne majeure peut ouvrir un ou plusieurs PERP si son domicile fiscal est en France et à la condition de ne pas avoir déjà fait valoir ses droits à la retraite. Il n’y a pas de limite d’âge maximale mais des établissements refusent la souscription passé 60 ans.

Un produit de très long terme
Il s'agit d'un support d’épargne individuel à long terme destiné à vous constituer un complément de revenu. Il vous est versé sous forme de rente viagère au moment de votre retraite. Les versements effectués sont déductibles du revenu imposable. Cet avantage à l'entrée implique cependant une contrepartie : le capital n'est pas disponible (aucun rachat même partiel n’est possible durant cette période). Il n’y a pas de sortie envisageable en capital sauf si vous êtes frappé d’invalidité, si vous êtes chômeurs en fin de droits, travailleurs non salariés placés en liquidation judiciaire, ou si vous envisagez une première acquisition d’une résidence principale.

Toutefois, la réforme des retraites de novembre 2010 a prévu la possibilité d’une sortie en capital plafonnée à 20% de la valeur de rachat du contrat. À la sortie du Perp, les prestations servies sont soumises à l'impôt sur le revenu.

Un avantage fiscal à l’entrée
Les versements sont déductibles des revenus imposables dans une certaine limite, aussi le Perp n'est réellement avantageux pour vous que si vous au minimum imposable. La déduction maximale est fixée а 10 % des revenus d’activité professionnelle de l’année précédente et 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale. Malgré cette limité, l’avantage fiscal est d’autant plus élevé que le contribuable est situé dans les plus tranches d’imposition importantes.

Les sommes versées sur un Perp ainsi que celles versées sur un Préfon, Madelin, Perco sont déductibles de votre revenu global. Vérifiez que vous n’avez pas utilisé tout votre enveloppe de déductibilité fiscale relatif au produits de retraite épargne.

Une inconnue est à prendre en compte: le gain fiscal. Il n'est pas possible de dire d'ores et déjà ce que sera la réglementation fiscale des revenus dans 25 ou 30 ans au moment de votre départ en retraite, ou votre niveau de revenu.

A qui s’adresse le PERP ? Le point avec La Finance pour tous
La rémunération d’un PERP
L'examen des conditions générales et particulières du Perp est à très utile. Examinez les frais d’entrée, de gestion, d’arbitrage, de transfert, de service de la rente. Ils peuvent affecter la rentabilité du Perp.

L’investissement sur un PERP se fait à travers différents supports. Sa composition varie selon le mode de gestion choisi. L'épargne est soumise à une valorisation qui reste tributaire des actifs détenus (fonds euros, fonds profilés, OPCVM…). Plus l'âge de votre départ en retraite est éloigné plus l’investissement en actions est à privilégier afin d'optimiser la performance sur le long terme. A l'inverse à proximité de la retraite, orientez-vous vers plus de sécurité par des arbitrages au profit des fonds en euros.

Article publié en partenariat avec La Finance pour Tous
Lu 1435 fois
Publié le Jeudi 19 Juillet 2012




Réagir à cet article :






Suivez-nous sur Facebook


Newsletter : restez informés par email

Retrouvez-nous sur les réseaux