Sommaire
Senior Actu

A l'approche de la retraite, les baby-boomers s'avèrent philanthropes et prêts à s’impliquer auprès des associations

Selon une récente étude de la Banque de Montréal (BMO) réalisée par Ipsos Canada, la générosité des baby-boomers canadiens ne se limite pas au portefeuille, alors qu’ils se préparent à quitter le monde du travail. En effet, cette enquête montre que « près de neuf baby-boomers sur dix prévoient se montrer actifs auprès d’organismes communautaires ou caritatifs à but non lucratif durant leur retraite ».


Après avoir passé des années à travailler et à élever leurs familles, les baby-boomers canadiens consacrent désormais leurs efforts à aider les autres, indique cette nouvelle étude qui confirme ainsi que les baby-boomers et les seniors h’hésitent pas à s’impliquer dans les actions bénévoles et que les « Canadiens se font plus généreux avec l’âge ».

Lorsque cette banque canadienne a commencé à s’intéresser à ce que les baby-boomers comptaient faire durant leur retraite, au mois d’octobre 2005(1), il s’est avéré que 16% d’entre eux avaient l’intention de consacrer « beaucoup de temps » à des activités caritatives et à but non lucratif, tandis que 72% comptaient y consacrer « un peu de temps ». L’étude de BMO révélait en outre que la probabilité de consacrer « beaucoup de temps » à des activités bénévoles augmentait avec l’âge.

Ainsi : 15% des 45/54 ans faisaient déjà beaucoup de bénévolat, ou prévoyaient d’en faire davantage une fois à la retraite ; 16% de ceux âgés de 55 à 64 ans faisaient de même ; et près d’un quart (23%) des 65/70 ans répondaient la même chose.

Lorsqu’il a été demandé aux baby-boomers, dans le cadre d’un sondage effectué au mois de décembre 2006(2), de dresser une liste des activités qu’ils seraient tentés de pratiquer à l’âge de 62 ans, près de la moitié (49%) des répondants ont placé le bénévolat comme premier ou deuxième choix. .../..
A l'approche de la retraite, les baby-boomers s'avèrent philanthropes et prêts à s’impliquer auprès des associations

Les résultats de la plus récente étude de BMO(3) indiquent qu’actuellement, un tiers (34%) des Canadiens âgés de 45 à 60 ans pratiquent le bénévolat. Et de ceux qui n’en font pas, 38% ont l’intention de s’y mettre une fois à la retraite.

Les organismes caritatifs communautaires sont les grands bénéficiaires de la générosité des baby-boomers, puisque parmi ceux qui font du bénévolat, sept sur dix donnent de leur temps à des organismes locaux. Les plus « populaires », sont les secteurs de la santé et du bien-être (27%), ainsi que des services sociaux (30%), qui sont ceux où le taux d’engagement est le plus élevé.

(1) Dans le cadre d’un sondage en ligne effectué par Ipsos-Reid du 21 au 27 octobre 2005, auprès d’un échantillon choisi au hasard de 5 325 décideurs financiers âgés de 45 ans ou plus, et détenant un minimum de 25 000 dollars canadiens d’avoirs financiers.
(2) Dans le cadre d’un sondage en ligne effectué par Ipsos-Reid du 30 novembre au 4 décembre 2006, auprès d’un échantillon choisi au hasard de 1 411 Canadiens âgés de 45 à 60 ans.
(3) Dans le cadre d’un sondage en ligne effectué par Ipsos-Reid du 2 au 10 octobre 2007, auprès d’un échantillon choisi au hasard de 3 576 Canadiens âgés de 45 à 60 ans.

Source : BMO


Publié le Lundi 26 Novembre 2007 dans la rubrique Social | Lu 5251 fois