Sommaire
Senior Actu

A Toulon, une exposition de photos pour sensibiliser le public au sort des aînés

A l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, une exposition photographique de Mathieu Do Duc intitulée Le soleil nous laisse à des jours plus vieux « présentant un regard tendre sur la vieillesse » ouvre ses portes à partir d’aujourd’hui dans les locaux des Petits Frères des Pauvres à Toulon (Var)


Après Marseille, l’équipe de CAMàYEUX et les Petits frères des pauvres présentent à Toulon pendant une semaine, l’exposition de Mathieu Do Duc : Le soleil nous laisse à des jours plus vieux (Miss Tic ?*).

Elle a pour objectif de sensibiliser le public et de soutenir une réflexion individuelle et collective indispensable à l’implication et la responsabilité que chacun de nous se doit d’avoir pour les personnes âgées aujourd’hui.

Devant des constats aussi durs que le manque de solidarité intergénérationnelle, la pénurie de personnels, la surcharge de travail, les défaillances des structures sociales et/ou médicales, ou encore le manque de temps, d’argent, et toutes ces petites insuffisances qui font les manquements humains, Mathieu Do Duc a voulu, simplement poser son regard et, inviter le nôtre, sur la place des personnes âgées dans la vie de tous les jours.
Photo © Mathieu Do Duc

Photo © Mathieu Do Duc
Le photographe Mathieu Do Duc souhaite avant toute chose, être attentif aux instants fugaces et rares. Il aime saisir des tranches de vies, pour ne pas dire des « secondes de vie », le quotidien d’anonymes, mais aussi de connaissances et de personnes croisées sur le pas de la porte, partout où il va à travers le monde.

Il n’y a donc jamais eu à proprement parler de prise de vue, les sujets ne posent pas. Il prend la photo comme elle vient et privilégie l’intérêt d’une situation. Certaines images expriment particulièrement bien la fugacité de l’instant. Il cite l’exemple d’une photographie représentant un couple de personnes âgées, endormis l’un contre l’autre sur un banc : « la situation n’avait de l’intérêt qu’au moment où la photo a été prise. Une seconde plus tard, la situation n’était plus la même ».

Un papi italien a même qualifié son travail de « merveilleux », car laissant une emprunte « pour l’éternité ».

*Miss tic : La femme qui se cache derrière ce pseudonyme est née à Paris dans le 10°; elle vit aujourd’hui près de la Porte d’Italie et elle recouvre les murs de la capitale de ses poèmes et de ses pochoirs.

Le soleil nous laisse à des jours plus vieux

A Toulon :

Vernissage : lundi 17 octobre 2005, à l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, de 10h00 à 17h00.

Découvrez cette exposition du 17 au 22 octobre, du lundi au samedi, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00. 31 rue Victor Clappier, 83100 Toulon.

La scénographie de l’exposition :
- 25 images de format 30 x 40 cm
- Cadre Nielsen aluminium noir anodisé format 50 x 60 cm


Publié le Lundi 17 Octobre 2005 dans la rubrique Culture | Lu 11546 fois