Sommaire
Senior Actu

A 76 ans, Hughes Aufray fait un triomphe à l'Olympia

Le chanteur français Hugues Aufray, 76 ans, entouré de ses musiciens, a remporté hier soir un franc succès à Paris à l’Olympia devant une salle comble, après plus de deux heures de spectacle mélangeant les plus belles chansons de Félix Leclerc à ses plus grands succès, tous gravés dans l'inconscient collectif de plusieurs générations.


Le troubadour aux cheveux blancs, vêtu de son incontournable Levi’s 501, de ses camarguaises, accompagné par sa guitare et par ses sept musiciens a entamé son spectacle par quelques unes des plus belles chansons de l’auteur-compositeur-interprète québécois Félix Leclerc (Le petit bonheur, Moi mes souliers, Bozo, etc.).

Après trois chansons issues du folklore de la Nouvelle-Orléans, en hommage aux sinistrés de l’ouragan Katrina, et quelques reprises de Bob Dylan, Hugues Aufray attaque son propre répertoire. Chacun sa mer, qu’il dédie habituellement à tous les marins, était offerte ce soir là, aux sauveteurs bénévoles de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), souvent retraités. Son instrumental, Le chants des livres, est un pur instant d’émotion pendant lequel, règne un silence presque religieux.

Au cours de la soirée, l’artiste, en grande forme, parvient a alterné avec brio, les belles ballades aux sonorités gaëliques, les blues du bayou, le rock, les rythmes sud-américains et les Folk songs qui ont fait sa réputation durant les quarante dernières années.

Hugues Aufray est né le 18 août 1929 à Neuilly sur Seine (92). Sa carrière de chanteur démarre réellement lorsqu’il remporte un concours amateur organisé par Europe 1 en 1959, avec « le Poinçonneur des lilas », chanson d’un auteur/compositeur alors totalement inconnu… Serge Gainsbourg. Il découvre Bob Dylan en 1961 à New York et chante devant Martin Luther King en 1966 à Paris.

Il est l’inoubliable auteur-interprète de très nombreux succès populaires tels Céline, Le petit âne gris, Santiano, Hasta Luego, Adieu monsieur le professeur, etc. Mais aussi de très belles chansons, parfois moins connues, comme Le petit Simon.

Cet artiste, à la carrure d’athlète, a traversé une bonne partie du 20ème siècle avec ses textes et ses musiques qui font maintenant partie du patrimoine de la chanson française. Ses œuvres sont trans-générationnelles, de très nombreuses tranches d’âges fredonnent ses mélodies inoubliables. Certaines préfèrent peut-être Céline, d’autres Santiano ou encore Chacun sa mer. Pour les plus anciens, il est un vieil ami avec qui on vieillit progressivement. Pour d’autres, il représente l'image d'un grand frère ou d'un cousin plus âgé. Enfin, pour les plus jeunes, c’est un grand-père moderne, solidement campé sur ses jambes, capable de sortir sa guitare et de jouer un rock endiablé.

D’ailleurs, on pouvait distinguer dans le public de la salle de l’Olympia, ayant en majorité dépassé la quarantaine, quelques spectateurs beaucoup plus jeunes. Notamment ses deux petits enfants, Elie et Emilie, qui étaient là eux aussi, pour applaudir leur folk-singer de grand-père.

Espérons que ce troubadour continuera longtemps encore, à parcourir les routes de France et de Navarre, sa guitare en bandoulière. Hasta luego M. Aufray.
Hugues Aufray à l'Olympia (septembre 2005) © Jean-Philippe Tarot

A 76 ans, Hughes Aufray fait un triomphe à l'Olympia
Un CD et un DVD intitulés « Plus live que jamais » (Mercury), enregistrés au Théâtre du Gymnase en février 2005 viennent de sortir.

On y retrouve la majeure partie des chansons interprétées actuellement à l’Olympia : Le Petit Bonheur, Moi mes souliers, J’ai deux montagnes à traverser, Bozo, etc. pour la partie dédiée à Félix Leclerc. Mais aussi les plus grands succès d’Hugues Aufray : L’épervier, Le petit âne gris, Adieu monsieur le professeur, Hasta Luego, Stewball, Santiano ou encore l’intemporel Céline.

Il sera en tournée jusqu'en février 2006 : le 3 novembre à Lyon, le 9 à Lille, le 16 à Bordeaux, le 19 à Toulouse et le 2 décembre à Angers.


Publié le Mardi 20 Septembre 2005 dans la rubrique Culture | Lu 32625 fois