Sommaire
Senior Actu

A 52 ans, Serge Girard, est parti de Paris pour Tokyo… en courant et sans un jour de repos

Le coureur de longue distance français Serge Girard, âgé de 52 ans, est arrivé la semaine dernière à Tokyo (Japon) après être parti de Paris 260 jours plus tôt, battant ainsi le record du monde de la course à pied la plus longue sans journée de repos, indique une récente dépêche de l’AFP.


A 52 ans, Serge Girard, est parti de Paris pour Tokyo… en courant et sans un jour de repos
Ce Parisien, qui n’a commencé à courir qu’à l’âge de 30 ans, vient donc de réaliser l’exploit de relier Paris à Tokyo, soit 19.097 kilomètres, en 260 jours 17 heures et 52 minutes, battant ainsi le record mondial de l’Australien Gary Parson qui avait parcouru dans son propre pays en 1999, la distance de 19.030 kilomètres sans repos en 276 jours.

Cet exploit est d’autant plus impressionnant, que Serge, ancien conseiller financier chez l’assureur français AGF, a découvert sa passion à l’âge de 40 ans en lisant le roman « La grand course de Flanagan » qui relate la première traversée des Etats-Unis en courant, effectuée en 1928 entre Los Angeles et New York.

A 52 ans, il devient donc le seul athlète au monde à avoir traversé tous les continents à pied. Au cours de son périple entre l’Europe et l’Asie, accompagné d’une équipe légère –dont Laure Magnan, sa femme- Serge a traversé 19 pays, parcourant en moyenne 73 Km par jour. Il a emprunté au Tibet, la route la haute du monde, franchi plus de 150 cols dont l’altitude était comprise entre 2.000 et 6.300 mètres.

Pendant ces huit mois, ce coureur hors-norme a démarré tous les matins vers 4 heures et mangeait en marchant. Le fait de ne pas s'arrêter de courir un seul jour, tout en dormant normalement, était la condition pour l'homologation officielle de ce record, a précisé sa femme.

A son arrivée à Tokyo, fatigué et amaigri (il a perdu dix kilos), le quinquagénaire a levé les bras aux ciels et a retrouvé ses trois fils dans la capitale nippone. « La première chose finalement c'est une grande joie parce que c'est vrai que c'est un défi incroyable. Et puis il y a un sentiment de tristesse parce que c'est une aventure humaine fabuleuse qui se termine » a-t-il indiqué aux journalistes.

Mais à peine cette course terminée, Serge Girard envisage désormais d’effectuer un tour du monde sans repos en partant du Japon. « Je connais déjà le parcours, Tokyo, Osaka, Los Angeles, New York, Londres Paris, Moscou, Vladivostok, Sapporo et Tokyo. C'est tout juste 24.000 kilomètres » a-t-il précisé en plaisantant. Le sportif, qui a le droit a un repos bien mérité, n’a cependant pas encore donné la date de ce nouveau grand défi qui devrait durer 18 mois.

« Certains pensent que je suis fou, mais pour quelqu'un qui coure 19.000 km, j'ai bien les pieds sur terre » conclut Serge. Bon vent et surtout, bonne foulée M. Girard.

Paris-Tokyo en courant c’est aussi :

20 millions de foulées
460 marathons
1 col à plus de 6000 m d’altitude
9 cols à plus de 5000 m d’altitude
150.000 m de dénivelé positif sur la totalité de la course
2.000 km de course à pieds en un mois à 5.000m d’altitude en moyenne
Des températures extrêmes de – 20°C la nuit à plus de +20°C dans la journée

Mais également
50 paires de chaussures
100 paires de chaussettes
50 shorts
50 T-shirts
10 paires de semelles sur mesure
5 kg beurre de karité(application sur les lèvres, oreilles, narines)
150 tubes de crème anti-échauffement
60 tubes de crème solaire haute protection
20 litres d’huile de massage

A son actif

A 52 ans, Serge Girard, est parti de Paris pour Tokyo… en courant et sans un jour de repos
Quatre records du monde :

Traversée des Etats Unis en courant 1997.
Traversée de l'Australie en courant 1999.
Traversée de l'Amérique du sud en 2001.
Traversée de l'Afrique en 2003: 1 300 km sur piste extérieure en 11 jours, 11 heures, 49 minutes, 44 secondes soit 114 km/jour (meilleure performance française, en 1998)

Quatre livres sur ses traversées.

Production de quatre films de 52' sur la traversée de l'Australie de l'Amérique du sud et de l'Afrique.

S'entraîne en moyenne 6h/jour, 5 jours/7

En savoir plus sur le site internet de Serge Girard


Publié le Lundi 11 Septembre 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 7100 fois