Sommaire
Senior Actu

A 115 ans, Henrikje van Andel-Schipper avait encore toute sa tête…

Henrikje van Andel-Schipper, doyenne de l'humanité décédée en 2005 à l’âge de 115 ans avait encore toute sa tête quand elle est morte ! C’est en tout cas ce qu’affirme l’analyse post-mortem de son cerveau dans lequel les chercheurs n’ont trouvé aucune des maladies cérébrales généralement liées au vieillissement, indique une récente dépêche de l’AP.


Alors qu’il n’est plus si rare de vivre jusqu’à 100 ans, les scientifiques commencent maintenant à s’intéresser de très près aux supercentenaires, ces personnes qui vivent jusqu’à 110 ans et plus… En France par exemple, Lazare Ponticelli, le dernier soldat de la Grande guerre est décédé le 12 mars 2008 à l'âge de 110 ans.

Ainsi, dès l’annonce de son décès en 2005–probablement du à un cancer de l’estomac-, le corps de Henrikje van Andel-Schipper, alors doyenne de l'humanité, avait été immédiatement transporté à l’hôpital universitaire de Groningen pour qu’il puisse y être étudié par le professeur Gert Holstege.

Ce chercheur, dont les travaux vont être publiés dans le numéro du mois d’août de la revue scientifique Neurobiolmogy of Aging, avait à l’époque décidé de démontrer que l'on pouvait vieillir sans pour autant souffrir de maladies. En effet, malgré son grand âge et sa quasi-cécité, Mme Van Andel-Schipper avait toujours une bonne mémoire, était vive d'esprit, avait une pression sanguine idéale et un rythme cardiaque régulier.

Comme le souligne le professeur Holstege dans la dépêche de l’AP, alors que les résultats de ses recherches seront bientôt dévoilés : « tout le monde pensait qu'un cerveau de plus de 100 ans a toutes sortes de problèmes »... Ce qui n’était pas le cas de Henrikje van Andel-Schipper Et d'ajouter : « il est très important de soigner les personnes âgées comme des gens normaux, comme s'ils avaient 50 ou 60 ans ».

Pourtant cette vieille dame était née prématurément le 29 juin 1890 et ne pesait qu'un kilo et demi à la naissance. Elle était même considérée comme une enfant fragile, sa mère ne pensait d'ailleurs pas qu'elle survivrait. Elle s'est mariée tard, à l'âge de 48 ans et n’a jamais eu d’enfant. Elle a vécu dans un premier temps à Amsterdam puis ensuite à Hoogeveen, ville où elle est décédée. Son mari est mort 1959.

Outre son âge avancé, Mme Van Andel-Schipper était aussi connue pour être la plus ancienne fan du club de football de l'Ajax Amsterdam. Des représentants de l'équipe étaient venus lui rendre visite à l'occasion de son 114ème anniversaire. Lorsqu’on lui demandait quel était son secret pour vivre aussi longtemps, elle répondait malicieusement : « continuez à respirer ».

Selon le livre Guinness des records, Mme van Andel-Schipper, surnommée Henny, était devenue la femme la plus âgée de Hollande en 2003 et la doyenne du monde le 30 mai 2004 lors du décès de la Portoricaine Ramona Trinidad Iglesias-Jordan.


Publié le Mardi 17 Juin 2008 dans la rubrique Santé | Lu 4938 fois