Sommaire
Senior Actu

500 millions d'euros pour humaniser les maisons de retraite et les établissements pour handicapés

Philippe Bas, ministre délégué aux Personnes âgées a confirmé au début du mois d’août qu’une aide à l’investissement d’un montant de 500 millions d’euros, visant à permettre la réalisation de travaux d’humanisation dans les établissements accueillant les personnes âgées et handicapées, avaient versés.


Concrètement, cette aide à l’investissement financée grâce aux réserves 2005 de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), est destinée à compléter le financement des projets d’investissement présentés.

Comme le rappelle le communiqué du ministère, le ministre avait « annoncé en novembre 2005 sa volonté de lancer un grand plan de modernisation des maisons de retraite et des établissements hébergeant des personnes handicapées, afin de permettre, lorsque cela s’avérait nécessaire, leur rénovation et leur mise aux normes, et d’améliorer l’accueil et les conditions de vie des personnes les plus fragiles ».

Ainsi, selon le ministère, au printemps 2006, dans les 26 régions, 542 dossiers concernant les maisons de retraite et 263 dossiers concernant les établissements d’accueil de personnes handicapées ont été instruits par les directions départementales des affaires sociales avant d’être transmis pour examen à la CNSA. Les critères d’attribution des crédits ont visé principalement à améliorer les lieux de vie des personnes accueillies, sans peser sur le coût facturé aux résidents.

Très majoritairement, précise le communiqué, les dossiers présentés répondaient à ces critères. Les crédits ont donc été notifiés et les travaux vont pouvoir s’engager sans délai.

Philippe Bas a rappelé que l’effort de rénovation ainsi engagé était sans précédent et représentait presque le double, en un an, des sommes dépensées par l’Etat durant les cinq dernières années : « Ce plan d’investissement va permettre à un grand nombre de personnes âgées vivant en maison de retraite de disposer enfin de chambres avec salle de bains ou de studios individuels, de couloirs plus larges pour circuler en fauteuil roulant ou encore d’équipements modernes indispensables pour assurer un meilleur confort de vie » a indiqué le ministre.


Publié le Jeudi 17 Août 2006 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2469 fois