Sommaire
Senior Actu

4ème réunion de suivi du plan Alzheimer : le point du président de la République

Le Président de la République Nicolas Sarkozy a tenu le 17 septembre dernier la 4ème réunion de suivi du Plan Alzheimer 2008/2012 (à mi-parcours), organisée à l'occasion de la journée mondiale de l'Alzheimer qui se tiendra le 21 septembre 2010. Détails.


Le chef de l'Etat a salué les nouveaux progrès réalisés dans la mise en œuvre des 44 solutions concrètes prévues par le Plan pour lesquelles 1,6 milliards d'euros sont prévus. « Dans le domaine de la recherche, grâce au Plan, qui mobilise 200 millions d'euros sur cinq ans, après l'avancée qu'a constituée en 2009 la découverte de deux nouveaux gènes associés à la maladie, la structuration de la recherche française avance » affirme l’Elysée dans son communiqué.

Depuis le début de l'année les chercheurs français ont contribué à plus de vingt publications internationales majeures qui montrent l'amplification des points forts français que sont la neuropsychologie et l'épidémiologie. Le territoire est maillé en lieux de diagnostic, avec les 425 consultations mémoire hospitalières qui contribuent également au suivi épidémiologique de la maladie, indispensable aux progrès de la recherche.

« S'agissant de la prise en charge des personnes, le succès des dix-sept expérimentations de Maisons pour l'accueil et intégration des malades d'Alzheimer (MAIA), qui permettent par la collaboration des différents professionnels intervenant sur un territoire de simplifier et d'améliorer la prise en charge des malades se confirme » affirme encore le communiqué.

Le président de la République a donc décidé que cette initiative serait généralisée à compter de 2011. Ainsi, d'ici la fin 2010, 127 équipes spécialisées supplémentaires de services de soins infirmiers à domicile devraient être créées pour proposer aux personnes malades des solutions permettant de conserver leur autonomie à leur domicile.

Les accueils de jour qui offrent une solution de répit aux aidants, veillant en permanence sur les personnes malades, sont en cours de restructuration pour améliorer le service rendu aux familles et prévoir une solution pour le transport des malades.

Pour diversifier les formules, dix-huit nouveaux projets de répit innovants ont été sélectionnés. En maison de retraite, 58 pôles d'activités et de soins adaptés destinées aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et présentant des troubles modérés du comportement sont en cours d'ouverture.

Pour les crises qui nécessitent une hospitalisation, 35 unités spécialisées ont d'ores et déjà été crées afin d'éviter le passage par de nombreux services hospitaliers qui fragilise ces patients. Par ailleurs, de nouveaux professionnels, les « assistants de soins en gérontologie», les psychomotriciens et les ergothérapeutes sont formés.

Le centre malades jeunes Plan Alzheimer, créé en février 2009, est devenu la référence nationale et internationale auprès des malades et des professionnels. Enfin, des référents Alzheimer ont été nommés dans toutes les régions auprès des Agences régionales de santé, afin d'accélérer la déclinaison du Plan sur le terrain.

En conclusion, le président de la République a demandé au Premier ministre de veiller avec les différents ministres engagés dans la mise en œuvre de ce plan, à ne pas relâcher les efforts afin que toutes les solutions concrètes prévues pour les malades et leurs familles soient généralisées sur l'ensemble du territoire d'ici 2012.


Publié le Lundi 20 Septembre 2010 dans la rubrique Santé | Lu 1258 fois