Sommaire
Senior Actu

40 millions d'euros pour les soins palliatifs

A l’occasion de la Journée mondiale des soins palliatifs qui s’est tenue le 11 octobre 2015, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé la mobilisation de 40 millions d’euros supplémentaires en 2016 pour le développement des soins palliatifs en France…


« Les soins palliatifs, qui permettent d’apaiser les souffrances des personnes en fin de vie, constituent un progrès majeur de notre médecine contemporaine, a indiqué Marisol Touraine. Mais l’accès à ces soins reste aujourd’hui très inégal selon les territoires. Cette injustice, tant sociale que territoriale, est inacceptable : en engageant des moyens supplémentaires pour le développement des soins palliatifs, nous marquons notre détermination ».   
 
Chaque année, 545.000 personnes meurent en France. Hier encore, un mur de silence entourait la douleur, la souffrance et la solitude qui accompagnaient la fin de vie... C’est seulement dans les années 80 que le mouvement des soins palliatifs a émergé dans l’Hexagone et sont désormais reconnus par les pouvoirs publics.
 
Selon une étude de la Fondation de France datant de 2013, les soins palliatifs sont associés au refus de la douleur. Les Français jugent ces soins d’accompagnement des malades et de leurs familles comme une véritable nécessité. Près de neuf Français sur dix  (84%) pensent que les soins palliatifs permettent aux personnes gravement malades ou en fin de vie de mourir dans la dignité. Dans l’opinion, les soins palliatifs sont assimilés à la considération, au respect du malade en tant que personne. Ils incarnent la reconnaissance et la valorisation des capacités de choix de la personne en fin de vie…
 
Malgré des progrès importants dans ce domaine réalisés au cours de ces dernières années, des inégalités persistent dans l’accès aux soins palliatifs. Pour les réduire, le Président de la République a souhaité que de nouvelles mesures soient prises : c’est l’objectif du Plan triennal pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie.  
 
C’est dans ce contexte qu’intervient l’annonce de 40 millions d’euros supplémentaires qui seront consacrés aux soins palliatifs l’année prochaine. La ministre présentera sous peu le détail de ce plan qui, globalement, poursuit quatre objectifs : développer les prises en charge de proximité , au domicile, comme dans les établissements sociaux et médico-sociaux ; réduire les inégalités d’accès aux soins palliatifs ; mieux informer les patients et leur permettre d’être au cœur des décisions qui les concernent ; et enfin, accroître les compétences des professionnels et des acteurs concernés.


Publié le Lundi 12 Octobre 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1385 fois