Sommaire
Senior Actu

40% des Anglais prêts à renoncer au sexe pour devenir centenaires... mais pas à l'argent

Selon un récent sondage réalisé par Bupa, un assureur anglais, quatre Britanniques sur dix seraient prêts à renoncer à leur vie sexuelle si cette abstinence pouvait leur assurer de devenir centenaires. En revanche, les trois-quarts ne seraient pas disposés à se passer d’argent.


Selon ce sondage effectué par Ipsos Mori pour le compte de l’assureur auprès de 1.003 adultes, 40% des Britanniques seraient donc prêts à renoncer au plaisir de la chair pour vivre plus longtemps et atteindre les 100 ans.

Cependant, on constate une nette différence entre hommes et femmes : seul un tiers (31%) des messieurs se disent prêts à abandonner leur activité sexuelle contre presque la moitié des femmes (48%)… qui pourtant vivent déjà plus longtemps que les hommes !

39% des sondés seraient prêts à renoncer à manger et boire pour atteindre les 100 ans et 42% seraient disposés à cesser de voyager. En revanche, la très grande majorité (94%) n’est pas d’accord pour abandonner famille et amis contre la promesse de devenir centenaire. Quant à l'argent, 74% ne souhaitent pas s'en passer.

Toujours selon ce sondage, les gens aspirent en moyenne vivre jusqu’à l’âge de 85 ans, mais plus de la moitié des personnes interrogées estiment que les chercheurs doivent continuer à tenter de prolonger la vie. Notamment, afin de rester en famille (16%) et d’avoir la possibilité de voir grandir les petits-enfants (14%).

Autre information de ce sondage, qui n'a rien de surprenant : la notion de vieillesse est différente selon les générations. Chez les 16-24 ans, on devient vieux à partir de 61 ans, contre 71 ans chez les plus de 75 ans.

Enfin, les deux-tiers des sondés préfèrent opter pour une vie sage mais longue, plutôt que pour une vie intense… mais courte.
40% des Anglais prêts à renoncer au sexe pour devenir centenaires... mais pas à l'argent


Publié le Mardi 26 Septembre 2006 dans la rubrique Société | Lu 2664 fois