Sommaire
Senior Actu

3ème édition du Prix de l’innovation sociale locale : deux projets « seniors » récompensés

L’Union nationale de Centres communaux d’Action Sociale (UNCCAS) a remis cette semaine à Metz (Moselle), le Prix de l’innovation sociale locale 2006 : parmi les 78 dossiers de candidatures, le jury a décerné deux récompenses à des CCAS pour leurs actions menées auprès des personnes âgées.


Ces quatre prix d’une valeur totale de 26.000 euros ont été remis le 24 octobre dernier lors du congrès national de l’UNCCAS. Ils saluent les initiatives menées dans le domaine du logement, de la lutte contre l’isolement des personnes âgées et enfin du respect des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un prix spécial concernant cette grave pathologie neurodégénérative a d’ailleurs été lancé cette année à l’occasion du 100ème anniversaire de la découverte de la maladie.

« L’appel à candidatures était ouvert à tous les centres communaux et intercommunaux d’action sociale membres de l’Union, soit la quasi totalité des CCAS des communes de plus de 10.000 habitants, les trois-quarts des CCAS des communes de 5.000 à 10.000 habitants et plus de 1.740 CCAS de communes de moins de 5.000 habitants » précisent les organisateurs.

Deux actions menées auprès des seniors par des CCAS, celui de Romans (Drôme) et celui de Saint-André-les-Lille (Nord) ont ainsi respectivement remporté le 3ème prix (5.000 euros) et le Prix spécial maladie d’Alzheimer (4.000 euros). .../...

Troisième Prix : CCAS de Romans

Les seniors, des deux côtés de la caméra

C’est grâce à sa dernière analyse des besoins sociaux que le CCAS de Romans a pu constater l’important vieillissement de sa population (25% a plus de 60 ans) mais aussi l’isolement de ces personnes et leurs difficultés financières : autant de facteurs diminuant leur participation à la vie de la cité.

Pour y remédier, ce CCAS a souhaité renforcer l’information locale auprès des personnes âgées et les impliquer directement dans le dispositif grâce à un outil original : un journal télévisé réalisé par et pour les personnes âgées. Sous forme de clip vidéo d’une quinzaine de minutes, ce journal est élaboré par les aînés, avec l’aide d’un professionnel pour les aspects techniques. Animée par une figure emblématique du tissu associatif local, cette télé senior s’articule autour de quatre séquences : un reportage (présentation d’une activité du CCAS, d’une initiative, etc.), une interview (exemple une infirmière pour évoquer la prévention des chutes), un agenda (repas de Noël, etc.), un clin d’œil météo.

Un premier clip a été diffusé cette année, le second est en préparation, trois autres sont prévus en 2007. La diffusion se fait auprès des clubs, des associations, des établissements pour personnes âgées mais aussi dans les mairies annexes de la commune, les maisons de quartiers et à l’accueil du CCAS, soit près de 6.000 personnes.

Prix spécial maladie d’Alzheimer : CCAS de Saint André lez Lille

Respecter la parole des personnes atteintes de troubles cognitifs

Au cours d’activités adaptées proposées aux personnes atteintes de troubles cognitifs (ateliers pastels, ateliers mémoires…), le CCAS a pu constater le besoin de communiquer de ces personnes, fortement attachées à des souvenirs de leur passé. C’est pourquoi, grâce à un réseau de bénévoles spécialement formés par une psychologue clinicienne, le CCAS s’est lancé dans la mise en place de rencontres individuelles à domicile, voire en établissement, afin de favoriser un échange fondé sur une relation de confiance.

Les personnes malades évoquent ainsi avec leur bénévole référent leur quotidien mais aussi leur sentiment ou leurs craintes vis à vis de la maladie. Avec le soutien de la Fondation Médéric Alzheimer et soucieux de respecter la parole et la dignité des personnes désorientées, le CCAS travaille à la réalisation d’un recueil sous forme de portraits mêlant souvenirs et témoignages.


Publié le Jeudi 26 Octobre 2006 dans la rubrique Social | Lu 3290 fois