Sommaire
Senior Actu

3977 : création du Numéro national d’écoute maltraitance

Dans une interview accordée ce lundi 14 janvier au quotidien Le Parisien, madame
Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, a annoncé l’ouverture prochaine du 3977, nouveau numéro national d’écoute « Maltraitance » pour les personnes âgées et adultes handicapés. A cette occasion, l’Association Française pour la Bientraitance des Aînés et/ou Handicapés (AFBAH) –missionnée pour cette action- se félicite de l’installation de ce « dispositif national » visant à « affronter une grande problématique sociale à laquelle le monde associatif se consacre depuis de nombreuses années » et qui s’inscrit dans le cadre du plan de développement de la bientraitance et du renforcement de la lutte contre la maltraitance annoncé le 14 mars 2007.


L’AFBAH a donc été missionnée pour étendre son activité d’écoute, jusqu’à présent réservée à la région Ile de France, à l’ensemble du territoire national et ainsi, devenir l’opérateur de ce nouveau centre. Dans cette optique, cette association –avec la coopération de la fédération ALMA France- ont engagé sous les auspices de la DGAS, des négociations qui ont abouti à la signature d’une convention de partenariat en octobre 2007. Cette convention précise les modalités de collaboration entre les deux structures, élément essentiel du nouveau dispositif national.

Plus pratiquement, l’AFBAH va assurer la gestion du numéro national 3977, ce qui comprend : l’organisation de la plate-forme téléphonique, la formation, l’animation et la coordination de l’équipe des écoutants professionnels salariés (psychologues cliniciens, travailleurs sociaux, juriste), et la gestion et l’évolution des dispositifs techniques téléphonique et informatique ainsi que la coordination avec les partenaires départementaux.

Le centre d’écoute est ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00. Les écoutants sont spécialement formés à l’écoute des situations de maltraitance et leur activité est supervisée par une coordonnatrice psychologue clinicienne qui a particulièrement en charge la liaison avec les structures départementales. .../...

« L’AFBAH a développé un dispositif d’analyse statistique des appels reçus permettant, dès maintenant, d’avoir pour tous les départements raccordés une vision précise des dossiers et de leur contenu. A terme, ce dispositif permettra de procéder à une étude épidémiologique de la maltraitance, afin d’orienter les campagnes de prévention et formation, d’alimenter les travaux de recherche et de faciliter la prise de décision des responsables » précise le communiqué.

De leur côté, les associations du réseau Alma France vont assurer le traitement des situations en lien avec les structures locales concernées : DDASS, Conseil régional, Parquet et toute autre autorité administrative, sociale ou judiciaire.

Le lancement officiel de ce numéro aura lieu début février, mais le centre d’écoute est dès maintenant opérationnel. Le 3977 est donc à même de recevoir les appels provenant de particuliers ou de professionnels :
- aux personnes âgées ou adultes handicapés victimes de maltraitances,
- aux personnes âgées ou adultes handicapés souffrant d’isolement,
- aux aidants professionnels ou familiaux rencontrant des difficultés dans l’aide apportée à une personne âgée ou à un adulte handicapé,
- aux personnes ayant des doutes sur le bien être d’une personne âgée ou un adulte handicapé

L’équipe écoute, soutient et oriente les appelants avec attention et sans jugement de valeur. Les données recueillies sont transmises, avec l’accord de l’appelant, aux organisations départementales chargées de les analyser et de suivre la situation sur le terrain. Ces organisations sont soit les associations du réseau Alma France, soit le conseil général ou une autre association conventionnée avec celui-ci, selon l’organisation propre à chaque département.


Publié le Vendredi 18 Janvier 2008 dans la rubrique Social | Lu 7408 fois