Sommaire
Senior Actu

34.000 euros par an : le coût d’une place en maison de retraite…

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) ont réalisé une enquête sur 50 EHPAD visant à mieux cerner le coût d’une place en maison de retraite pour les personnes âgées dépendantes…


Ainsi, selon cette enquête, le coût total d’une place d’hébergement permanent en EHPAD (soins de ville inclus) est estimé à 34.707 euros par an, soit 2.892 euros mensuel en 2012.
 
Il est supporté par les résidents ou leur famille,  les conseils généraux et l’assurance maladie. 
 
Le coût total par place peut être détaillé en fonction des quatre activités de la maison de retraite : hôtellerie, accompagnement, soins dispensés et vie sociale.
 
Les coûts liés aux soins dispensés (11.844 euros) représentent un tiers du coût total dont 17% de soins de ville financés par l’assurance maladie. Les coûts liés à l’hôtellerie (11.616 euros) représentent également un tiers du coût total.  L’accompagnement consomme un quart du coût total (8.500 euros). Enfin, 8% du coût total (2.745 euros) est consacré à l’activité de vie sociale dont la définition varie d’un établissement à l’autre.
34.000 euros par an : le coût d’une place en maison de retraite…

A noter que la part des coûts liés à l’hôtellerie et à l’accompagnement est sensiblement identique quelle que soit l’option tarifaire. La part des coûts liés aux soins dispensés (soins de ville inclus) fluctue quant à elle, entre 30% pour les EHPAD en tarif partiel avec pharmacie à usage intérieur (PUI) et 40% pour les EHPAD au tarif global sans PUI. Enfin, l’activité liée à la vie sociale du résident représente 4% à 10% des coûts.

Le financement des maisons de retraite médicalisées

Il repose principalement sur :

- le résident ou sa famille pour les dépenses d’hébergement et pour une partie des dé-penses de dépendance ; ces deux catégories (coût du talon modérateur pour les dé-penses de dépendance) pouvant être couvertes par l’aide sociale à l’hébergement (ASH) ;

- les conseils généraux pour les dépenses liées à la perte d’autonomie et éventuelle-ment les dépenses d’hébergement, via l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et le cas échéant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) ;

- l'assurance maladie pour les prestations de soins délivrées par l’EHPAD aux résidents, via la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et les agences régionales de santé.
 
La réalisation de cette enquête de coûts a été confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), en raison de son expertise dans le recueil et l’analyse de données médico-économiques. Afin de conforter les premiers résultats, une seconde enquête , sur les coûts 2013, sera conduite entre juin et octobre 2014 sur un échantillon plus important (objectif : quatre-vingts établissements).


Publié le Mardi 8 Avril 2014 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 956 fois