Sommaire

30 octobre : 2ème Facebook live Spécial AVC

A la suite de la Journée Mondiale des AVC qui se tiendra le 29 octobre prochain, le laboratoire Boehringer Inghelheim France, en partenariat avec la fédération France AVC, annonce son 2ème Facebook Live sur la page Facebook « Au cœur de l’AVC ». Au programme ? 40 minutes pour s’informer, dialoguer et partager les expériences. Prenez date.


Après la tenue d’un premier « Facebook Live » réussi, consacré aux règles de bonne hygiène de vie en prévention et post AVC, le laboratoire Boehringer Ingelheim France a décidé de mettre en avant les facteurs de risques, les symptômes, les signes d’alerte, les bons réflexes et l’importance d’une prise en charge rapide de l’AVC.
 
Dans la pratique, ce Facebook Live participatif (un moyen très innovant de communiquer sur une maladie) invite les internautes patients ou proches de patients à poser leurs questions le temps d’un rendez-vous unique d’information, de dialogue et de partage d’expériences entre médecin, patients et grand public. Attention, pour participer, il faut s'inscrire, en quelques clics.
 
Au programme ? 40 minutes pour s’informer, dialoguer et partager les expériences. Avec la participation du Dr Denis Saudeau, neurologue au CHU Bretonneau de Tours et Vice-Président de la Fédération France AVC et Laurent Saas, victime d’un AVC et membre de France AVC
 
Rappelons par ailleurs que la page Facebook « Au cœur de l’AVC », s’annonce comme la « plus grande communauté digitale (en nombre de fans) portant sur le thème de cette pathologie avec 53.731 fans.
 
Cette page Facebook a été créée en mars 2011 et se présente comme une véritable plateforme d’échanges, dédiée à l’AVC, aux victimes, à leurs proches ainsi qu’aux aidants. « Au Cœur de l’AVC » se doit d’informer, de prévenir et de conseiller sa communauté en mettant en exergue les idées reçues et en proposant des vidéos, des rendez-vous, des témoignages patients ou encore des interviews de professionnels de la santé sur l’AVC, ses facteurs risques et ses conséquences.
 
Pour information, l’AVC est en France en 2017, la seconde cause de mortalité de l’adulte, responsable d’un décès sur dix. On considère qu’un AVC survient toutes les quatre minutes, laissant de nombreux patients lourdement handicapés. Il reste aussi la principale cause de démence, après la maladie d’Alzheimer…
 
Dans ce contexte, il est primordial que toute personne connaisse les facteurs de risques, les symptômes et les signes d’alerte car dès les premiers signes, une course contre la montre débute pour sauver le cerveau et les neurones qui disparaissent par millions chaque minute. 

Publié le Mercredi 25 Octobre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 692 fois



Commentez cette information