Sommaire
Senior Actu

2nde édition des bourses de recherche en musicothérapie dans la maladie d’Alzheimer

Fort du succès de la première édition qui a suscité l’intérêt de nombreux projets en 2005, l’Institut Alzheimer a décidé de reconduire le concours « Bourses de Recherche en Musicothérapie dans la maladie d’Alzheimer » pour l’année 2006.


L’Institut Alzheimer lance donc le 1er avril 2006 un nouvel appel à projets pour soutenir la réalisation de travaux d’intérêt pluridisciplinaire ayant pour objectif de faire progresser les connaissances sur la musicothérapie au profit des patients souffrant de maladie d’Alzheimer.
Cette nouvelle édition comprendra deux bourses, la première d’un montant de 10.000 euros et la seconde de 5.000 euros. Sachant que le comité scientifique se réserve le droit d’attribuer la totalité des 15.000 euros à un seul projet.

Pour postuler, les candidats devront être : médecins au sein d’une équipe de recherche clinique (unités INSERM, CNRS, équipes de recherche universitaire, services hospitalo-universitaires ou hospitaliers, associations de recherche médicale) ; de profession paramédicale au sein d’une équipe médicale ou encore chercheurs, représentants d’unités INSERM, CNRS ou d’équipes de recherche universitaire.

Les candidats ayant déjà été récompensés peuvent concourir à nouveau et présenter un nouveau projet ou un complément du projet précédent. Les candidats ayant déjà soumis un projet lors de la première édition mais n'ayant pas été récompensés peuvent également concourir.

Les projets seront examinés par le comité scientifique des Bourses de Recherche en Musicothérapie de l’Institut Alzheimer, en tenant compte des critères de sélection suivants :
- lien direct du projet avec la musicothérapie chez les patients souffrant de maladie d’Alzheimer
- intérêt scientifique du travail
- capacité à générer des applications thérapeutiques
- originalité du projet
- qualité de la méthode
- possibilité de réaliser les projets dans un délai de 1 à 3 ans maximum

« Le comité scientifique sera particulièrement attentif à méthode, exposée dans le dossier de candidature » précise le communiqué. La remise des Bourses de Recherche en Musicothérapie dans la Maladie d’Alzheimer aura lieu lors des Masterclass de l’Institut Alzheimer courant octobre 2006.

Rappelons que l’Institut Alzheimer, présidé par le professeur Jacques Touchon, est un organisme de formation, association loi 1901 à but non lucratif, dont l’ambition est de créer des programmes de haut niveau scientifique grâce à l’implication d’experts reconnus de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées et de soutenir la recherche dans ce domaine. .../...

Retour sur l’édition 2005

Grâce au soutien financier de ces bourses, deux projets de recherche sont aujourd’hui en cours de réalisation :

- « Rééducation de la mémoire autobiographique par la musique chez 20 patients Alzheimer »

Dirigé par Eve Tramoni (CHU de la Timone à Marseille), le projet a pour but de développer, chez vingt patients atteints de maladie d’Alzheimer (forme modérée), un programme de rééducation utilisant l’effet facilitateur de la musique sur le rappel d’événements de vie. L’aide à la récupération de souvenirs s’effectue au moyen de musiques connues et fortement émotionnelles. Cette méthode ne semblant améliorer que partiellement la mémoire autobiographique, l’objectif est ensuite de permettre, à l’aide d’une rééducation assistée par des musiques familières, de ré-apprendre certains souvenirs oubliés.

- « Le rôle des chansons familières dans l’émergence de souvenirs autobiographiques dans la maladie d’Alzheimer »

Dirigé par Anne-Marie Ergis (Institut de psychologie, université René Descartes Paris V), ce projet permet d’étudier l'effet de l’utilisation, dans un atelier de réminiscence, de chansons familières sur la qualité des souvenirs autobiographiques chez des patients à un stade débutant de la maladie d’Alzheimer. Une étude préliminaire, réalisée en Guyane chez des patients présentant une détérioration des fonctions cognitives, mais également déprimés, a permis d'observer que la qualité de leurs souvenirs, ainsi que leurs troubles de l’humeur, s'étaient améliorés. L’objectif de l’atelier est double : faciliter progressivement l’émergence des souvenirs autobiographiques, en partant du sémantique pour indicer l’épisodique. A travers l’écoute de chansons correspondant aux différentes périodes de la vie, les responsables du projet espèrent induire des émotions qui pourront être associées à des souvenirs.


Publié le Lundi 20 Mars 2006 dans la rubrique Divers | Lu 9270 fois