Sommaire
Senior Actu

2ème Journées Nationales de la Macula : pensez à vous faire dépister !

Pour la deuxième année consécutive, les Journées Nationales de la Macula invitent les Français seniors à prendre soin de leur rétine et à prendre rendez-vous chez les ophtalmologistes (libéraux et hospitaliers) participant à l'opération qui se déroulera actuellement jusqu’au 30 juin prochain. Objectif : dépister une éventuelle atteinte de la macula, cette minuscule mais primordiale zone de la rétine responsable de la vision des détails.


Une semaine durant se tiendra donc la deuxième édition des Journées Nationales de la Macula. Objectif : dépister d’éventuelles atteintes de la macula, souvent silencieuses, avant de risquer une perte définitive de la vision. En effet, la macula a beau être une très petite zone de la rétine, elle joue un rôle essentiel dans la vision des détails et donc dans la réalisation d’activités quotidiennes comme la lecture, la couture, la
 
Trois atteintes de la macula principalement visées : la DMLA, la maculopathie diabétique et l’occlusion veineuse rétinienne.
 
De nombreuses pathologies peuvent générer des atteintes de la macula, mais trois d’entre elles s’avèrent particulièrement fréquentes :
- la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA (première cause de malvoyance chez les plus de 50 ans) ;
- la maculopathie diabétique (principale cause de malvoyance chez les personnes diabétiques) ;
- et l’occlusion veineuse rétinienne (OVR) pouvant induire un œdème maculaire, affection courante et cause de cécité commune.
 
La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de l’œil qui apparaît après 50 ans et atteint le centre de la rétine. Elle s’installe souvent progressivement, sans que l’on ressente le moindre symptôme et peut, en l’absence de traitement, évoluer vers une perte de la vision centrale. D’où l’importance d’un dépistage précoce. Toute personne de plus de 55 ans doit impérativement faire contrôler sa vision chaque année par un spécialiste.
 
La maculopathie diabétique est une complication fréquente du diabète, d'autant plus que ce dernier est ancien. Elle touche près de 30% des personnes souffrant de diabète depuis plus de vingt ans. La prévention la plus efficace passe là aussi par un dépistage précoce. En effet, plus la maculopathie est diagnostiquée tôt, plus les traitements sont efficaces pour prévenir et ralentir la perte de vision, voire pour améliorer la vue. Toute personne diabétique doit impérativement faire contrôler sa vue chaque année par un spécialiste.
 
L’occlusion veineuse rétinienne (ou OVR) correspond au ralentissement brutal de la circulation veineuse dans la rétine, en raison d’un caillot par exemple. L’occlusion, brutale et sans avertissement, prive la rétine d’oxygène et peut induire une fuite de liquide dans la macula (œdème maculaire). La vision devient floue ou peut même être totalement perdue.
 
Les personnes concernées par ces Journées
Le dépistage s’adresse aux personnes ayant les caractéristiques suivantes : âgée de 55 ans ou plus non suivie ou n’ayant pas bénéficié d’un examen depuis plus d’une année et/ou souffrant de diabète et n’ayant pas bénéficié d’un examen depuis plus d’une année.
 
Attention : tout signe d’atteinte de la macula (lignes droites déformées, tache fixe au centre de la vision...) nécessite une consultation en urgence chez un ophtalmologiste, sans attendre les Journées nationales de la macula.
 
Si les examens de dépistage révèlent des signes d’atteinte de la macula, un bilan plus approfondi sera programmé (OCT ou Tomographie en Cohérence Optique, angiographies rétiniennes, etc.), pour confirmer ou non ce diagnostic.
 
« Englober, au sein du même événement, toutes ces pathologies nous semble d'autant plus pertinent que l'examen du fond d'œil pratiqué auprès des patients permet de diagnostiquer un grand nombre de maladies de la macula, au-delà de la DMLA », explique le Pr Eric Souied, Chef du service d'ophtalmologie à l'hôpital intercommunal de Créteil (94) et Président de la Fédération France Macula.


Publié le Mardi 27 Juin 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1727 fois