Sommaire
Senior Actu

25 juin 2007 : 1ère Journée nationale de dépistage de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

Le 25 juin 2007, l’Association DMLA organisera, en partenariat avec Société Française d’Ophtalmologie (SFO) et le Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF), une première Journée Nationale de dépistage de la DMLA. Cette journée va clôturer la 1ère Campagne Nationale d’Information et de dépistage de la DMLA baptisée « Objectif Macula ! », qui se déroule depuis le 11 mai (et jusqu’au 23 juin prochain) dans treize villes françaises. Sur le terrain, les premiers chiffres recueillis confirment la nécessité de sensibiliser toujours plus le public senior sur cette pathologie.


Plus de 300 ophtalmologistes (libéraux et hospitaliers) de toute la France vont participer à cette 1ère journée nationale, en consacrant le 25 juin une plage horaire (journée ou demi-journée) au dépistage de la DMLA chez les personnes de plus de 55 ans qui se présenteront à leur cabinet.

L’ophtalmologiste réalisera un examen du fond d’œil, afin de détecter les premiers signes de DMLA ou une DMLA avérée. Chaque ophtalmologiste est bien entendu libre de pratiquer l’examen du fond d’œil par la technique qui lui paraît la plus adaptée.

Afin d’éviter une file d’attente trop importante au public et pour veiller au bon déroulement de cette journée consacrée au dépistage, les personnes intéressées devront prendre rendez-vous au préalable auprès du secrétariat de l’ophtalmologiste. Celui-ci facturera uniquement une consultation ophtalmologique mais ne facturera pas l’examen du fond d’œil.

Les ophtalmologistes participant à cette 1ère journée nationale de dépistage de la DMLA rempliront une grille d’évaluation qui sera analysée par l’Association DMLA, laquelle pourra ensuite dresser un bilan. .../...
25 juin 2007 : 1ère Journée nationale de dépistage de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

Bilan provisoire de la première campagne Objectif Macula

« Les chiffres des dix premières villes dans lesquelles ont eu lieu à chaque fois deux journées de dépistage gratuit de la DMLA incitent fortement à pérenniser ce type d’opération » affirment les organisateurs de cette action. En effet, entre le 11 mai et le 12 juin 2007, 2.540 personnes de plus de 50 ans ont été dépistées. 17,5 % d’entre elles présentaient des signes précurseurs (soit des drusen séreux, soit des altérations épithéliales pigmentaires à l’un des deux yeux au moins). Par ailleurs, 3,5 % des personnes dépistées étaient touchées par une DMLA avérée.

DMLA : quelques rappels sur la maladie

La DMLA est une maladie qui touche la partie centrale de la rétine appelée la macula. Cette petite zone centrale représente seulement 2 à 3 % de la surface de la rétine mais transmet 90 % des informations visuelles au cerveau. C’est donc elle qui permet la vision fine : reconnaissance des détails, lecture, conduite automobile,… Ceci explique que la DMLA puisse entraîner une tache floue au centre du champ visuel mais qu’elle laisse intacte la vision périphérique ou latérale.

La DMLA se déclare après 50 ans et représente la première cause de cécité légale (acuité visuelle de 1/20) et de malvoyance dans les pays industrialisés. Son incidence augmente avec l’âge : 1 % des 50/55 ans, 10 % des 55/65 ans et jusqu’à 25 % des plus de 75 ans. Un million de personnes est touché en France.

Il existe deux formes de DMLA : la forme sèche (atrophique) et la forme humide ou néovasculaire. Il n’existe pas de traitement pour la forme sèche qui touche un tiers des patients mais la prévention est très importante. L’étude AREDS publiée en 2001 démontre qu’un régime alimentaire riche en micronutriments anti-oxydants, en pigments caroténoïdes et en acides gras oméga 3 abaisse de 25 % le risque d’évolution de la maladie. L’arrêt du tabac et l’exercice physique régulier comptent aussi ; en effet, l’obésité et le tabagisme multiplient par six le risque de développer une DMLA.

La forme humide (deux tiers des patients) progresse plus rapidement et se caractérise par l’apparition de vaisseaux sanguins anormaux au niveau de la macula. L’arrivée des traitements anti-angiogéniques en injection dans la cavité de l’œil représente un véritable progrès pour les patients.

Informer le public est donc une priorité.

Pour toute question au sujet du déroulement de la Première Journée Nationale de Dépistage de la DMLA, le public peut appeler le N° vert d’informations : 0 800 880 660.

Un site Internet est également à la disposition du grand public :
www.association-dmla.com


Publié le Jeudi 21 Juin 2007 dans la rubrique Santé | Lu 4982 fois