Sommaire
Senior Actu

20 millions de dollars pour un docteur octogénaire victime de l’âgisme

Après un procès qui a duré un mois, un docteur de Los Angeles âgé de 85 ans, Robert Johnson, vient de remporter une victoire contre son ex-employeur, les autorités pénitentiaires de l’Etat de Californie (CDC) pour discrimination par l’âge, ce dernier a été condamné à lui verser la somme de vingt millions de dollars (16.6 millions d’euros) de dommages et intérêts indique un article du quotidien LA Times.


L’histoire a commencé il y a quatre ans, en août 2001, lorsque les supérieurs hiérarchiques de ce médecin qui officiait à la prison d’Etat de Lancaster en Californie, ont tenté de lui faire comprendre qu’il serait bien inspiré de prendre sa retraite.

Suite à son refus, ses directeurs se sont alors plaints auprès du Conseil de l’ordre des médecins californiens, arguant que le Dr. Johnson n’était plus apte à exercer son métier dans de bonnes conditions, qu’il souffrait notamment de perte de mémoire. A la même époque, invité à s’exprimer lors d’une conférence, l’un des collègues du médecin octogénaire lui a fait remarqué en guise de préambule : « Dr Johnson, vous avez plus de 80 ans, pourquoi travaillez-vous toujours ? »

Examiné par des experts lors du procès, le Dr Johnson a été lavé de ces allégations. Ces derniers ont même estimé qu’il aurait très bien pu travailler jusqu’à l’âge de 96 ans !

Au final, le jury a décidé que le Dr Johnson avait été victime de discrimination par l’âge, qu’il avait subi des représailles et du harcèlement moral de la part de ses employeurs. Ces derniers ont été condamnés à lui verser la somme de vingt millions de dollars, dont 1.5 millions de manque à gagner en terme de salaires et le reste pour préjudice moral.

Les autorités pénitentiaires de l’Etat de Californie ont décidé de faire appel compte tenu de la somme réclamée, jugée excessive.
20 millions de dollars pour un docteur octogénaire victime de l’âgisme


Publié le Jeudi 21 Juillet 2005 dans la rubrique Emploi | Lu 2462 fois