Sommaire
Senior Actu

176 nouvelles places d’accueil en Essonne pour les personnes âgées dépendantes

La Région Ile-de-France va consacrer plus de 4.2 millions d’euros à la création de 176 places d’accueil pour personnes âgées dépendantes dans trois établissements de l’Essonne. L’un d’eux sera restructuré et agrandi – c’est la maison de retraite Amodru de La Ferté-Alais. Pour les deux autres, il s’agit de créations – l’une à Corbeil-Essonnes, l’autre à Épinay-sur-Orge.


Le projet concernant la maison de retraite de La Ferté-Alais fera passer sa capacité d’accueil de 72 lits actuellement à 84. Un nouveau bâtiment sera construit dans la propriété située au 15 rue Docteur-Amodru. Il accueillera l’ensemble des résidents sur trois niveaux, chacun abritant 28 chambres. Ouvert par Saint-Vincent-de-Paul en 1650 pour héberger des victimes de guerre civiles, le bâtiment qui héberge actuellement les résidents sera réhabilité pour abriter des services administratifs et médicaux. Les travaux doivent débuter à la fin 2007 et dureront près de trois ans.

L’établissement de Corbeil-Essonnes est, quant à lui, une création. Situé rue Fitzgerald-Kennedy, il pourra héberger 80 résidents en chambres individuelles à partir de 2010. Il sera construit en forme de T sur trois niveaux et pourra notamment accueillir 22 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. L’accès principal au bâtiment se fera par le premier étage, du fait de la forte déclivité du terrain. Les travaux doivent débuter en mai 2008.

S’agissant du projet d’Épinay-sur-Orge, l’établissement sera situé rue du Breuil. Il ouvrira ses portes à la fin 2008. De forme carrée, il s’organisera autour d’un jardin de 800 m² et comprendra trois niveaux. Sa capacité sera de 84 lits, dont 28 en unité de vie Alzheimer. Les travaux doivent débuter en septembre prochain.

À noter que l’Essonne, comme tous les départements, vieillit : le nombre de personnes âgées de 75 ans et plus devrait passer de 61.000 en 2005 à 135.000 en 2030, pour représenter 10 % de la population. Compte tenu que l’offre de prise en charge était de188 places pour 1.000 personnes âgées en 2005, il est nécessaire, pour garder le même taux d’équipement, de créer 3.000 places d’ici à 2010.


Publié le Mercredi 18 Juillet 2007 dans la rubrique Social | Lu 3916 fois