Sommaire
Senior Actu

17% des seniors actifs envisagent de créer leur entreprise en fin de carrière

Le sondage CSA commandé par l'Agence Pour la Création d'Entreprises, révèle que pour 1 Français sur 2, créer son entreprise est une option sérieuse pour une fin de carrière. Parmi les seniors actifs, 17% sont prêts à s'engager dans cette voie. Cependant, estime l’APCE, « bon moyen pour compléter ses revenus, devenir son propre patron et pour développer un projet selon les Français, l'esprit entrepreneurial doit être dynamisé par de nouvelles dispositions ».


Les Français enthousiastes pour la création d'entreprise

La création d'entreprise est perçue comme un moyen d'augmenter ses revenus par trois Français sur quatre et 64% des seniors. La démarche entrepreneuriale correspondrait également à un épanouissement personnel (pour 74% des Français et 62% des seniors actifs), à une évolution positive de carrière (68% et 51%), à la constitution d'un patrimoine (65% et 53%) ou à la possibilité de choisir le moment de son départ à la retraite (64% et 59%).

Des seniors mieux armés pour devenir chef d'entreprise

Un Français sur deux (49%) encouragerait un senior de sa famille à créer son entreprise. Une majorité des Français estime en effet que les seniors bénéficient d'atouts de poids pour lancer leur entreprise : leurs réseaux professionnels (pour 81% des Français et 76% des seniors) et leur expérience (78% et 77%).

Créer son entreprise en étant senior est considéré comme une bonne chose pour valoriser ses compétences en faveur d'un nouveau projet (pour 83% des Français et 78% des seniors actifs), pour concrétiser un projet qui avait été repoussé tout au long d'une carrière (80% et 74%) ou pour maîtriser sa fin de carrière (79% et 73%).

Parallèlement, devenir chef d'entreprise quant on est senior, reste considéré comme une occasion de rebondir après un licenciement (36% des Français et 41% des seniors actifs) ou de créer son propre emploi face à la faiblesse de l'emploi des plus de 50 ans (76% et 78%).

Les obstacles à la création par les seniors

Si les seniors semblent disposer d'avantages non négligeable pour la création d'entreprise, certains freins sont cependant évoqués : l'absence d'un capital de départ à investir dans la nouvelle entreprise (pour 43% des Français et 51% des principaux intéressés) ; la complexité des démarches visant à créer une entreprise (36% et 35%). Une aide du gouvernement pour sécuriser les premiers mois d'activité de la nouvelle entreprise pourrait palier ces difficultés pour 32% des Français et 30% des seniors actifs.

Les préconisations de l'APCE à destination des seniors créateurs d'entreprise

- Augmentation de la quotité de garantie d'Oséo à destination du public senior

- Faire jouer systématiquement les conventions Aeras pour les seniors en difficulté dans leur obtention d'assurance
complémentaire de leur prêt professionnel.

- Permettre aux créateurs retraités de bénéficier d'une exonération de cotisations sociales d'une durée d'un an.

- Renforcer l'information sur le cumul retraite/création

17% des seniors actifs envisagent de créer leur entreprise en fin de carrière


Publié le Jeudi 16 Décembre 2010 dans la rubrique Emploi | Lu 3770 fois