Sommaire
Senior Actu

140 millions de seniors chinois auraient besoin d’une aide sociale

Selon les déclarations du ministre chinois des Affaires civiles, faites lors de la conférence qui vient d’avoir lieu à Beijing (Pékin) sur la charité en Chine, le pays compterait environ 140 millions de personnes âgées de plus de 60 ans qui auraient besoin d’aides sociales. Le ministre fait donc appel à la charité, indique une récente dépêche de l’agence de presse chinoise Xinhua.


Selon le ministre des Affaires civiles, le gouvernement, seul, est incapable de répondre à tous ces besoins, a-t-il reconnu, tout en soulignant le rôle indispensable des organisations de charité dans les activités d'assistance sociale.

« La charité constitue une voie importante de collecter des fonds sociaux pour aider les personnes nécessiteuses, ainsi qu'un moyen de réduire les écarts entre les riches et les pauvres et les disparités entre les gens de différentes couches sociales », a indiqué de son côté le vice-Premier ministre Hui Liangyu lors de la cérémonie d'ouverture de cette conférence.

Il a par ailleurs appelé les autorités locales à coordonner les activités de charité et à les intégrer dans leurs plans de développement économique et social.

Il faut rappeler que la Chine est un pays qui vieillit extrêmement vite. Le président de la Société de gérontologie de Chine Li Bengong, estimait récemment qu’en 2040, son pays serait celui qui aurait le plus grand nombre de personnes âgées dans le monde. En 2003, le pays comptait déjà 130 millions de personnes âgées de plus de 60 ans et en compte actuellement au moins 140 millions en 2004. Sur ce trend, le nombre de seniors devraient atteindre les 160 millions d’ici 2010 (soit 12% de la population), les 200 millions d’ici 2015 et les 400 millions d’ici 2040.

Comme le confirment ces chiffres, l’avancée en âge de la population est très rapide. Ce qui n’est pas sans poser de problèmes à l’administration chinoise. Cette évolution démographique aura des répercussions à tous les niveaux : sur l’économie, la société, la santé, la culture… indiquait déjà à la rentrée, le vice-Premier ministre chinois. Il devient donc indispensable de mettre en place de nouvelles mesures qui devront permettre de résoudre les problématiques engendrées par ce vieillissement.

A cet effet, le « 11ème plan quinquennal (2006-2010) pour le développement de la cause du 3ème âge » se veut important pour la cause des personnes âgées chinoises » déclarait en septembre dernier le directeur adjoint du Comité national du troisième âge au cours d'un séminaire. Et de préciser que la partie de ce plan concernant les politiques sur les aînés portera sur l'amélioration des infrastructures, des services, du bien-être, des conditions de logement ou encore de la santé, qui sont encore loin d’être efficaces et performantes, indiquait alors un haut responsable de ce comité.
140 millions de seniors chinois auraient besoin d’une aide sociale


Publié le Mardi 22 Novembre 2005 dans la rubrique Social | Lu 3396 fois