Sommaire
Senior Actu

12 mars 2009 : Soyez à l’écoute de votre audition !

Le jeudi 12 mars 2009 a lieu la 12ème Journée Nationale de l’Audition (JNA), un événement de santé publique qui se déroule dans plus de 500 villes de France. Tester son audition, mieux appréhender les problèmes de pertes auditives, s’informer sur les moyens de pallier ce handicap sensoriel, tel est l’objectif de cette campagne qui mobilise chaque année des milliers de participants.


Entendre est si habituel et paraît si normal que nous prenons difficilement conscience de l’importance de l’audition. En effet, la perte d’audition touche plus de 6 millions de personnes en France, et pourtant les mesures prises dans ce domaine ne sont pas à la hauteur des besoins.

Les jeunes restent une cible encore mal informée des risques de l’écoute abusive des baladeurs/MP3, les seniors franchissent difficilement le cap de l’appareillage et dans certains milieux professionnels concernés par le « bruit au travail » de nombreux efforts restent à faire.

Faible mobilisation, tabou, manque d’information ou encore délicate prise de conscience : la Journée Nationale de l’Audition se donne pour mission de sensibiliser et d’informer le public avec le concours des professionnels (audioprothésistes…), des associations et du corps médical (ORL…).

A l’occasion de la 12ème JNA, de nombreux professionnels de la santé (audioprothésistes, services ORL des CHU, orthophonistes, médecin du travail…) se rendent disponibles pour cette journée et proposent toute une série de temps forts ouverts au grand public : sessions de dépistages, stands d’information et conférences.

De leur côté, les associations de sourds et malentendants, les établissements scolaires, les services de prévention et de santé publique… organisent des manifestations culturelles et pédagogiques en adaptant leurs actions aux différentes cibles concernées.

Une campagne 2009 axée sur « l’image des appareils auditifs en France »
S’appareiller pour mieux entendre, bien assumer sa déficience et porter sans contrainte ses aides auditives, semble être une approche encore lointaine pour de nombreux français.
Aujourd’hui encore, le port des appareils auditifs est un sujet de société qui présente de nombreux freins liés à l’image du vieillissement et aussi à la faible prise en charge par notre régime social.

Afin de rendre compte de cette situation avec plus de précisions et d’établir un état des lieux précis, la JNA a réalisé une enquête nationale sur « l’image des appareils auditifs en France », en partenariat avec le groupe Malakoff Médéric, leader de la protection sociale paritaire en France. Les résultats de cette enquête seront rendus publics lors de la 12e Journée Nationale de l’Audition. (voir encadré ci-dessous)
12 mars 2009 : Soyez à l’écoute de votre audition !

Enquête IPSOS sur « l’image des appareils auditifs » menée dans le cadre de la Journée Nationale de l’Audition

Alors que 92% des Français se disent prêts à s’équiper d’un appareil auditif, il semblerait que la démarche initiale de consulter un spécialiste pour faire contrôler son audition, ne soit pas encore dans les habitudes et les moeurs sociales.

En effet, d’après une enquête IPSOS exclusive menée dans le cadre de la 12e Journée Nationale de l’Audition, un Français sur trois n’aurait jamais fait contrôler son audition.

Chaque année, l’association JNA se mobilise pour sensibiliser et informer les Français des risques auditifs et encourage le public à faire tester son audition en mettant en place, avec de nombreux partenaires et participants, une journée dédiée à la prévention. C’est ainsi que de nombreux professionnels de l’audition ouvrent leur porte pour informer, sensibiliser le public et proposer des dépistages gratuits.

D’après l’enquête JNA–MALAKOFF MEDERIC–IPSOS, il apparaît que les Français sont conscients que la déficience auditive peut survenir à tous âges et les jeunes semblent particulièrement bien informés sur les risques qu’ils peuvent encourir lorsqu’ils s’exposent abusivement aux bruits et à l’écoute de musique amplifiée.

En effet, un Français sur deux attribue la perte auditive à un manque de protection en milieu bruyant et les moins de 35 ans ont davantage conscience du rôle des comportements à risque dans la perte d’audition avec l’âge alors que les plus âgés mettent plus volontiers en cause le facteur génétique.

L’enquête révèle que 92% des Français se disent prêts à s’équiper d’un appareil auditif et pourtant ils restent peu nombreux à franchir le cap. Quelles sont les freins et les tabous qui restent associer à l’appareillage ? D’après cette enquête, il apparaît que le premier frein soit celui du coût et aussi du mauvais remboursement. Le deuxième frein est attribué à l’esthétisme et la honte de montrer son handicap. Curieux constat : l’appareil auditif reste toujours peu démocratisé alors que le port des lunettes est devenu un objet de mode et d’esthétique.

Reste aux audioprothésistes - spécialistes de la correction auditive - dont un Français sur deux ne connaît pas cette profession, à poursuivre la mobilisation générale et continuer à faire évoluer les mentalités face à l’appareillage et pousser les pouvoirs publics et les mutuelles à rembourser plus largement les appareils auditifs.


Publié le Jeudi 12 Mars 2009 dans la rubrique Bien-être | Lu 6058 fois