Sommaire
Senior Actu

100 (une) cardiaques : un appel à la mobilisation pour combattre la maladie

Parce que les maladies cardiovasculaires touchent de plus en plus de femmes et de plus en plus jeunes « 100 (une) cardiaques* » lancent un appel à la mobilisation des français. L’objectif : combattre ce fléau de santé public. Détails.


L’opération « 100 (une) cardiaques* » se déroulera la dernière semaine de décembre. Elle est portée par toutes les femmes touchées par la maladie cardiovasculaire dans les 101 départements de France et d’Outre-Mer.
 
Les femmes figurant sur l’affiche sont toutes concernées par la maladie cardiovasculaire. Elles ont accepté de prêter leur image pour témoigner de la pesanteur quotidienne que constituent ces maladies invalidantes, et pour rappeler au public que les maladies cardiovasculaires touchent aussi les femmes !

100 (une) cardiaques : l’appel du coeur des femmes

Nous sommes cent une.

Nous vivons près de vous, dans votre département, et, en tant que femmes, nous avons plusieurs vies à mener de front : vie professionnelle, vie personnelle, vie de famille… Il faut du coeur pour y arriver et, quand celui-ci vacille, tout peut s’écrouler en même temps.

Surtout, ne croyez pas que les maladies cardiovasculaires sont des maladies masculines. Elles sont la première cause de mortalité chez les femmes et touchent des femmes de plus en plus jeunes. Quand nous en souffrons, ce sont toutes nos vies qui en souffrent.

Pourtant, grâce à vos dons, nous avons aussi de l’espoir. L’espoir que les chercheuses et les chercheurs trouvent de nouvelles parades à ces maladies et améliorent notre vie au quotidien. L’espoir, aussi, que la prévention protège ceux qui nous sont proches. Vous en faites partie.
Pour que ces espoirs prennent vie, vous pouvez faire la différence. En faisant un don à la Fédération Française de Cardiologie, vous nous aiderez à diminuer nos souffrances et à refaire des projets d’avenir.

Nous sommes cent une à vous le demander, mais en réalité nous sommes des millions. Vous connaissez sûrement l’une d’entre nous.
Nous bénéficierons toutes de votre don, et nous vous en remercions.

Les femmes sont les premières victimes des maladies cardiovasculaires. (1ère cause de mortalité chez les femmes, les + de 65 ans et la 2ème chez les hommes). En effet, contrairement aux idées reçues, le cancer du sein n’est pas la première cause de mortalité féminine. En France, une femme sur 24 succombera à un cancer du sein, alors qu’une sur trois décédera d’une maladie cardiovasculaire. Soit 8 fois plus !
 
Au-delà d’être moins protégées, les femmes sont aussi moins bien dépistées. Elles sont prises en charge plus tardivement et se remettent plus difficilement d’un accident cardio-vasculaire… Compte tenu de leur mode de vie proche de celui des hommes y compris dans les mauvaises habitudes (tabac, alcool, stress…), elles sont victimes d’accidents cardiovasculaires de plus en plus jeunes !
 
« Il est impératif de conseiller aux femmes et aux médecins qui les suivent d’être particulièrement attentifs aux trois phases clés de la vie hormonale : première contraception, grossesse et ménopause… Développons tous ensemble une prévention citoyenne pour le coeur et les artères des femmes ! » lance le Pr Claire Mounier Vehier, cardiologue et 1ère vice-présidente de la FFC.
 
Les chiffres publiés dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de novembre 2012 sont éloquents : entre 2002 et 2008 en France, le nombre de personnes hospitalisées pour infarctus du myocarde a baissé dans toutes les classes d'âges chez les hommes : -5,3% de 35 à 44 ans, - 8,2% de 45 à 54 ans. Sur la même période, il a fortement progressé chez les femmes : + 14,6% de 35 à 44 ans, + 17,9% de 45 à 54 ans.
 
Face à ce fléau en augmentation constante, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) se bat au quotidien pour sensibiliser les femmes de tous âges à protéger leur coeur et diffuse des messages de prévention pratiques, simples et gratuits via de nombreux outils.

La FFC appelle à la générosité du public, pour continuer ses combats ! Le public est invité à soutenir financièrement la Fédération Française de Cardiologie, acteur majeur de la lutte contre les maladies cardiovasculaires, pour mener à bien ses trois missions : informer pour prévenir, soutenir la recherche et aider les cardiaques à se réadapter. La FFC oeuvre sans subvention, grâce à la générosité de ses donateurs ; 98 % de ses actions sont financées par les dons, legs et assurance-vie.
 
Parce que la collecte est le moyen le plus efficace pour freiner et limiter les conséquences des maladies cardiovasculaires, la Fédération Française de Cardiologie lance l’appel des « 100 (une) cardiaques* » entre le 22 et 31 décembre 2013 pour solliciter les dons du public.
 
Chaque don est une solution !

1 don = 3 effets (Prévention - Recherche – aide aux malades)
1- Optimiser les actions de prévention pour diffuser le message « 0 cigarette – 5 fruits et légumes – 30 minutes d’activité physique par jour »
2- Renforcer l’innovation en recherche fondamentale et appliquée ainsi qu’en chirurgie.
3- Améliorer le suivi et l’accompagnement des personnes malades et de leur entourage
Pour faire un don à la Fédération Française de Cardiologie, 3 solutions :
- Par internet : http://www.fedecardio.org/dons
- Par téléphone portable en téléchargeant l’application smartphone de la FFC : Cardio Info
- Par courrier : Fédération Française de Cardiologie - 5 rue des Colonnes du Trône –75012 Paris
 
Un petit livre qui a du coeur !

Heureux à 2 : il suffit de… Rica Etienne

Voici un recueil de messages tout simples, mais efficaces, pour trouver l’âme soeur, séduire et conquérir, réveiller sa libido, rendre sa vie de couple plus rose, plus profonde, plus riche, plus pimentée, plus romantique… De vraies informations fondées pour la plupart sur des études scientifiques sérieuses, distillées « mine de rien » en petites leçons de vie et de sagesse.
 
J’ai quitté Jean parce qu’il était trop prétentieux, Paul parce qu’il était trop jaloux, Antoine parce qu’il était trop maniaque… Quel était leur point commun ? Moi ! Négliger les petites amours sous prétexte qu’on voudrait rencontrer le GRAND, c’est se fermer beaucoup de portes. Une union réussie ne se juge pas à la somme des qualités de chacun, mais à la somme des affinités partagées. Il n’y a pas de lois, rien de gravé dans le marbre, chaque couple a ses règles. Apprenez à respecter les vôtres.

160 pages - 6€ - Parution : 22 janvier
 
Journaliste spécialisée dans les questions de santé, psychologie et société, Rica Étienne a cosigné plusieurs ouvrages de psychologie et psychosomatique de l’intime, dont le dernier chez Albin Michel, Côté coeur, Coté sexe (Janv. 2014). Rica Etienne est l’auteur du blog lamourenquestions.com
 
* « 100 (une) cardiaques » est le slogan de la campagne de dons de la Fédération Française de Cardiologie


Publié le Mardi 17 Décembre 2013 dans la rubrique Santé | Lu 581 fois